Les Neko Light Orchestra

Neko Light Orchestra

 

Neko Light Orchestra

Lors de mon passage au Toulouse Game Show, j’ai eu la chance d’assister à un concert du groupe Neko Light Orchestra.

J’étais d’ailleurs extrêmement bien placée et ai pu voir les musiciens de près. Il s’agit d’un groupe de 17 membres au total, dont 8 étaient présents ce jour-là. Ils sont principalement toulousains, mais se sont produits partout en France, en Suisse, en Belgique et même au Japon !

Ils reprennent des musiques célèbres selon un thème choisi, et les réarrangent pour en faire un concert. Ainsi, leur dernier concert portait sur les musiques du Seigneur des Anneaux, et celui auquel j’ai assisté regroupait des musiques de Miyazaki (Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke, Mon voisin Totoro, etc…).

Même en ne connaissant pas parfaitement les musiques des Miyazaki, j’ai été très surprise par la performance de ce groupe et ai beaucoup apprécié leur travail d’arrangement musical.

Les morceaux très rythmés succédaient à des moments plus calmes, et les spectateurs n’étaient pas laissés en marge mais, bien au contraire, étaient invités à contribuer au concert le plus possible. Que ce soit en frappant des mains ou en allumant leurs téléphones, le public était véritablement acteur de l’ambiance générale du concert – sans parler des deux cosplayeurs venus rejoindre le groupe sur scène.

Que ce soit en concert ou en dehors, j’ai trouvé que les membres interagissaient beaucoup avec les spectateurs et étaient très « vrais ». Les personnalités de chacun ressortaient très fortement, et j’ai trouvé rafraîchissant le fait qu’ils ne cherchent pas à tenir un rôle.

L’entente au sein du groupe a l’air d’être très bonne, et je pense que c’est en partie lié à leur mode de fonctionnement. En effet, lors des présentations des musiciens en fin de concert, j’ai appris que chaque membre était responsable de l’arrangement d’un morceau du concert.

J’ai trouvé cette pratique très intelligente et réfléchie. Généralement, il arrive que des groupes explosent parce qu’une seule et même personne s’occupe de la composition. Dans un groupe comportant autant de membres, le risque de désaccord est grand puisqu’il présente autant de visions différentes.  Or, ici il semble que chacun puisse s’exprimer et intégrer sa patte artistique dans le concert.

Bien entendu, comme ils sont 17, je suppose que cette opportunité dépend de la présence régulière des membres et de leur importance dans le groupe, mais j’ai trouvé cette pratique très saine.

Neko Light Orchestra dedicace

Lors de la séance de dédicace, j’ai eu la chance de pouvoir discuter un petit peu avec chacun des Neko présents pour en apprendre davantage sur eux, et ai été ravie des courts échanges que nous avons pu avoir. Je crois d’ailleurs que « Karine avec un K » va devenir ma signature dès à présent !

Je n’ai pas encore l’habitude de questionner les gens sans que ça ressemble à un interrogatoire, mais j’ai pu discuter un petit moment avec Norieh (une des chanteuses du groupe) et ai appris pas mal de choses sur Neko Light Orchestra.

Pour les membres de ce groupe, malheureusement il n’est pas possible de vivre de leurs activités pour le moment car il faudrait dégager 17 salaires. Norieh m’a expliqué qu’avoir autant de membres était un atout pour s’assurer de présenter un concert quoi qu’il arrive, mais que ça compliquait la tâche s’il fallait en venir à en vivre.

D’ailleurs, à priori chaque membre doit répéter de son côté, et les répétitions en groupe sont un peu plus compliquées à organiser étant donné le nombre d’intervenants.

Cela explique sûrement en partie le délai nécessaire à la préparation d’un nouveau concert étant donné que chacun a une activité annexe.

Quoi qu’il en soit, j’ai été ravie de rencontrer ces personnes. Ils étaient tous très agréables.

J’ai déjà pris ma place pour leur prochain concert qui a lieu le 27 novembre 2016 lors du Rock My Geek au Bikini (Toulouse), et je vous invite à en faire de même parce que ce groupe vaut vraiment la peine d’être connu. Le prochain concert devrait être sur le thème de Doctor Who, et même en ne connaissant rien de cette série j’y vais les yeux fermés.

Vous trouverez le site où réserver vos billets ici.

Si j’ai tout compris, Neko Light Orchestra est le groupe qui organise l’événement Rock My geek donc n’hésitez pas à les soutenir en venant nombreux.

Pour vous donner un aperçu de ce qu’ils proposent, j’ai demandé l’autorisation à Nico de publier une vidéo de leur concert que vous trouverez ici :

La qualité d’image n’est pas terrible, mais je trouve que le son est plutôt bon étant donné l’appareil photo que j’ai utilisé.

Merci encore à Neko Light Orchestra pour leur interprétation et leur pêche communicative.

Je remercie tout particulièrement Nico de m’avoir permis de réaliser cette vidéo.

J’espère les revoir bientôt 🙂

 

Neko Light Orchestra

Leur site internet ici.

Leur page Youtube ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *